Comment faire ses semis ?

Le 11 mars 2022
Comment faire ses semis ?

Nous rentrons tranquillement dans la période des semis, un exercice parfois périlleux pour les jardiniers débutants - mais tellement gratifiant lorsque les semis deviennent de jolis plants !

Bien que beaucoup de plantes peuvent se trouver déjà prêtes à être rempotées ou repiquées, choisir de faire ses semis possède des avantages. Vous allez pouvoir choisir parmi plus de variétés, et surtout choisir consciencieusement la qualité de vos graines (hybrides, reproductibles).

Si vous souhaitez stocker vos graines quelques temps avant de les faire germer, il est conseillé de les stocker au frigo, pour qu’elles soient au frais et à l’abri de l’humidité.

Graines paysannes ou hybrides ?

Les types de graines pour les semis

 

Les graines hybrides

On trouve de nombreuses appellations relatives aux graines qui nous sont proposées. Parmi ces appellations, nous trouvons les graines hybrides. Elles sont issues du croisement de plusieurs graines pour garantir certaines propriétés.

Elles permettent d’homogénéiser les comportements et les aspects physiques des plantes. De la sorte, leur rendement sera moins aléatoire, et plus optimal pour un terrain donné.

 

Les graines dites “paysannes”

A l’inverse, il existe les graines paysannes. Elles possèdent une grande diversité génétique. Elles sont de ce fait plus adaptables à leur environnement. Bien que leur rendement soit plus aléatoire, elles sont moteur de la biodiversité.

Faire germer ses graines

Faire germer ses graines

 

Pour que le processus de germination opère, il faut que plusieurs conditions soient réunies.

 

Une terre humide

D’abord, les semis ont besoin d’un sol aéré, avec un bon taux d'humidité. Brumiser régulièrement le sol durant cette période favorise la germination. Si vous avez tendance à avoir la main lourde sur l’arrosage, pensez à utiliser des godets ou bacs avec récupération d’eau.

 

… et soigneusement choisie !

Le terreau sera un milieu favorable à la germination, notamment le terreau spécial semis.

Le terreau à semis sera suffisamment fin et aéré pour que la graine germe dans les meilleures conditions. Son petit plus ? Le terreau à semis promet un milieu sans virus ni bactérie, et sans mauvaises herbes.

 

Savez-vous planter les choux ?

Plus la graine est petite, plus on la placera proche de la surface. Elles peuvent être recouvertes que d’un léger saupoudrage de terreau. Les graines plus grosses devront être enterrées d’au moins 3 fois leur taille.

N’oubliez pas d’espacer les graines entre elles. Cet espacement favorisera l’éclaircissage, l’étape à laquelle vous séparerez les germes les uns des autres.

 

Un peu de chaleur

La température nécessaire à la germination varie selon les plantes et les variétés. Cependant, beaucoup de plantes et de légumes requièrent les températures de nos logements, entre 18° et 22°. C’est en particulier cette variable qui exige de commencer ses cultures en intérieur.

Quelques exceptions existent, par exemple les fèves et les petits pois qui peuvent germer entre 5° et 10°.

 

Et de la lumière !

Une fois la jeune pousse sortie de terre, sa priorité deviendra la lumière. Il faudra idéalement une exposition au sud. Un manque de lumière risque de faire filer certaines plantes. Elles grandissent trop vite pour aller chercher de la lumière, puis s’affaissent et meurent car elles ne peuvent plus se tenir.

Si vous avez la chance d’avoir une véranda ou une baie vitrée bien exposée, c’est le moment de les y installer. N’oubliez pas de sortir vos semis les jours de grand soleil, afin qu’ils puissent bénéficier de ses rayons.


Plaques, jardinières ou godets ?

Quels contenants choisir pour les semis ?

 

Les plaques à semis et godets

D’une manière générale, les petites plantes pourront faire l’objet de semis sur des planches à semis. De cette façon, vous pourrez mettre en commun ou trier facilement les différentes variétés qui occupent les logements. La contrainte de ces planches est évidemment de se dessécher plus rapidement que les pots ayant une plus grosse quantité de terre : gardez régulièrement un œil dessus.

 

Les pots et jardinières

Pour les plantes plus massives à grosses graines comme les courges, il est nécessaire d’avoir des pots de plus grande taille. Si les pots utilisés sont troués à la base, vous pouvez rassembler ceux qui contiennent les mêmes variétés pour les arroser dans une soucoupe commune.

En planche ou en pot, pensez à laisser une marge sans terre, afin de pouvoir les arroser sans débordements.
Souvenez-vous que chaque variété possède ses exigences : le secret d’un semis réussi, c’est de savoir distinguer au plus vite les besoins de ses jeunes pousses !

Articles associés

Les avantages Ma Jardinerie en ligne

Service Drive

Service Drive

Plus de 800 produits

Plus de 800 produits

Paiement sécurisé

Paiement sécurisé

Retrait des produits en 4h

Retrait des produits en 4h

Fermer
Gamm Vert

Choisissez votre magasin

J’opte pour le drive et je retire ma commande en 4h dans mon magasin Gamm vert le plus proche.

Rechercher une ville…
    Chargement…